TAN QUE LI SIAM

Musiques traditionnelles, polyphonies du Ventoux


Constitué d’une chanteuse et de deux chanteurs percussionnistes, Tant que li siam (traduire : Tant que nous y sommes) chante un répertoire original de poèmes collectés autour du Ventoux.

photo trio Tan que li siam

La mise en musique associe recherche vocale et percussions méditerranéennes.

Le répertoire chanté dresse un pont entre le territoire que les chanteurs arpentent au quotidien et le bassin méditerranéen, espace de leurs origines, de leurs influences et de leurs pérégrinations musicales et humaines.

Les poèmes émanent souvent d’illustres anonymes, mais aussi de poètes plus reconnus ayant arpenté cette montagne et son pays pour y forger leur écriture, leur langue, leur vision de la vie et du monde.

Nourri par le travail de ses aînés mais également par plusieurs voyages et expériences artistiques en Méditerranée, Tant que li siam s’inscrit dans la mouvance des nouvelles polyphonies occitanes : Lo Còr de la Plana, Du Bartàs, La Mal Coiffée, Lo Barrut...

Tant que li siam invite à la célébration joyeuse, pleine d’une tendresse amusée, d’une langue et d’une culture bien vivantes, d’un coin de terre et des êtres qui l’arpentent dans leur foisonnante diversité.
 


 

Avec

MARIE-MADELEINE MARTINET
Voix, sagattes, tamburello

Elle vit sa première expérience de chant au sein d’un chœur de jeunes de la Quebrada (Bolivie, Chili, Argentine) La voz de los sin voces alors qu’elle a 16 ans. De retour en France, elle se forme au chant au sein du CIAM (33) et se lance dans des explorations éclectiques en danse et en théâtre, ce qui l’amène au TRAC (théâtre rural d’éducation populaire) où elle travaillera deux années en tant que comédienne et musicienne. Elle étudie l’accordéon à Promusica (84) avec Eric Pisani puis réalise de nombreux voyages du Moyen-Orient aux pays de l’Est, son instrument sous le bras. Toutes ces expériences éveillent son désir de partager un mode d’expression sans frontière, toucher à l’universalité en accueillant dans leurs particularités chaque langue et chaque culture. Depuis 2005, elle est accordéoniste et chanteuse au sein de La Bande à Koustik. Elle compose et arrange un répertoire de chants méditerranéens pour l’ensemble vocal qu’elle dirige, ainsi que pour accompagner, seule ou en groupe, des pièces de théâtre ou des conteurs. Avec le trio Tant que li siam elle plonge avec joie dans les sonorités de la langue occitane, et prend plaisir à chanter un coin de terre qui regorge de petites et de grandes histoires.


DAMIEN TOUMI
Voix, bendir

Damien découvre le chant à l’adolescence alors qu’il pratique la capoeira, art-martial afro-brésilien. Il développe ensuite son goût pour la musique au sein d’un théâtre d’éducation populaire, le TRAC de Beaumes-de-Venise. Sa rencontre en 2005 avec le Collectif Subito Presto et le réseau euro-méditerranéen Voyage du Geste le décide à entreprendre un parcours artistique. C’est à la même époque qu’il intègre le groupe de musique occitanobalkanique La Bande à Koustik, formation avec laquelle il continue de se produire. Il éveille son goût pour la langue et la culture occitane à l’écoute du Massilia Sound System, ou de Moussu T e Lei Jovents, avant de s’intéresser de plus près au travail de musiciens comme Manu Théron (Lo Còr de la Plana, Sirventès, Polifonic System) avec qui il travaille aujourd’hui, ou Laurent Cavalié (Du Bartàs). Chacun de ses voyages en Méditerranée est l’occasion de ramener dans ses bagages une langue nouvelle, qu’il se plaît à parler, raconter ou chanter. Du Liban au Portugal, en passant par la Turquie, la Bulgarie, l’Italie ou encore la Tunisie... Passionné par le chant polyphonique dont il aime l’implication et l’énergie collective qu’il communique, il décide en 2014, avec Marie-Madeleine Martinet et Mario Leccia, de créer le trio Tant que li Siam.


MARIO LECCIA
Voix, zarb, tamburello, daf

Il débute dans la troupe de théâtre d’éducation populaire du TRAC comme comédien puis comme musicien et chanteur. C’est là qu’il fera la rencontre de Marie-Madeleine et de Damien avec lesquels il partagera le goût des musiques et chansons populaires provençales et occitanes que se plaisent à leur faire découvrir Pierre Simian et d’autres passionnés de culture provençale. Il s’initie à plusieurs instruments de musique dont l’accordéon diatonique auprès de Didier Pel et de François Heim et aux percussions (zarb, daf...) auprès de Bijan Chemirani. Son activité professionnelle consiste en son implication dans La Bande à Koustik comme accordéoniste et sa participation dans de nombreux spectacles du TRAC comme comédien, chanteur et musicien polyinstrumentiste.


Pour en savoir plus

Youtube :
https://youtu.be/rRwiqAaeDBg
https://youtu.be/tVMZ64L8c14
https://youtu.be/GPclsa-voEs

Soundcloud :
https://soundcloud.com/tantquelisiam