MARDJANE ET RENÉ CHANTENT BRASSENS

Chanson française


Brassens chanté par une femme ? Quelle drôle d'idée !
Ce duo complice et surprenant va vous faire plonger tête première et sans copie, dans l'univers singulier du grand Georges.
Installez-vous et laissez-vous embarquer à bord de ces chansons « patrimoines ».

 

Vous reprendrez bien un peu de Brassens ?

Mardjane et René ne se connaissent pas d'hier mais leurs trajectoires artistiques ne s'étant pas croisées, c'est peut être le destin qui a décidé de les réunir sur scène !
C'est ce qu'ils aiment à raconter, mais si on s'approche un peu plus près de ces deux là, on découvre une passion commune, celle de la poésie.
Leur amour du verbe bien dit, des histoires bien racontées, les a naturellement réunis autour de Brassens.

« Chez nous, gamins, ça chantait Brassens en famille ! Aujourd'hui, il est urgent de donner à réentendre cette poésie inimitable ! ».

Le pari était osé, mais les chansons de Brassens chantées par une femme donnent une écoute différente, plus en rondeur.
Cette part de féminité que prennent les textes redessine les contours de leur poésie, laisse au spectateur la possibilité de redécouvrir les mots et les sens. On y entend l'amour qu'il avait des femmes, de Jeanne, d'Hélène, entre autre.

Avec Mardjane et le piano de René, Brassens prend une autre dimension.
 

  
 

Avec

Mardjane CHÉMIRANI
chant

Mardjane est auteur, compositeur et interprète.
En 2013, elle écrit et sort son premier opus, « La ville et le vent », qui reçoit le soutien de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Elle est sélectionnée pour une tournée régionale dans le cadre du TREMA Tour.
Elle participe également au festival de chanson « Avec le temps » à Marseille.
Cette passion pour l'écriture et les mots la mène naturellement vers le théâtre.
Elle collabore en tant que comédienne, coach vocal et chef de chœur à des ateliers autour de la voix et du texte.
Elle rejoint la compagnie Mises En Scène, à Avignon et intègre le dispositif « Comédiens à l’hôpital » qui amène le théâtre en milieu hospitalier.
Elle est recrutée comme chanteuse-danseuse par la compagnie américaine Nature Theater Of Oklahoma, pour se produire dans la comédie musicale « Life And Times » jouée dans la sélection officielle du festival d'Avignon 2012 (Festival In).
Toujours dans le Festival In, elle joue l'année suivante dans « La Parabole des Papillons », spectacle qui porte la parole des femmes des quartiers populaires. Mardjane est chef de chœur du projet et compose une chanson du spectacle.


Discographie :
La ville et le vent, 2013, Italian Swing Sisters, l’Empreinte Digitale/ Nocturne.
Elle crée le trio vocal Delizioso, avec Maryam Chemirani et Catherine Catella. Le groupe participe à de nombreux festivals à travers l'Europe, des émissions de radio nationales (France Inter, FIP, Nova), de télévision (Arte) et reçoit un accueil chaleureux dans la presse nationale (Jazzhot, Jazzman, Le Nouvel Observateur, Femme Actuelle...).
Gulistan, l’Empreinte Digitale; Qalam Kar, Iris Music; Mémoires d’Italiens, Ballades/Arion.
Elle crée en 2015 un spectacle autour des chansons de Brassens avec le pianiste René Brion, « Vous reprendrez bien un peu de Brassens ? ». En 2017, elle enregistre l'album du spectacle.


René BRION
piano, chant

Lui, vous n'avez pas pu le remarquer. Il est le pianiste, le socle des artistes, celui sur lequel on s'appuie mais dont la télé ne filme (et ne maquille) que les mains. C'est une discrétion qui lui va bien. L'est pas faraud le René. L'est pas fier. Pourtant on peut s'y fier : il connait la chanson. Il est tombé dedans tout petit et n'a jamais voulu en sortir. Il connait tout tout tout sur le bout des doigts, sans besoin de partition. Même celles que l'on croit être seul à connaître, il les sait par cœur.
René se forme au conservatoire de musique de Manosque puis aux musiques actuelles à Artist', Cavaillon, il suit une formation « Thomatis ».
René est aussi accordeur de Piano.
René anime des ateliers de chant à la maison Perce Neige, Avignon. Il emmène la musique à l’hôpital en participant à l'action « comédien à l’hôpital » de Mises en Scène. Il mène des stages et des spectacles pour l’hôpital de jour de Chateaurenard et mène aussi des ateliers « insertion sociale » avec Formaction, à Carpentras il dirige de nombreux ateliers et stages, accompagne des scènes ouvertes (Théâtre du Chien qui fume, Ateliers Des Hivernales à Avignon).
Fort de son expérience d'accompagnateur, René décide de se mettre sur le devant de la scène et produit un spectacle sur Bourvil, qu'il interprète lui-même.
Il est compositeur/arrangeur des chansons de Carole Battistini qu'il porte à la scène.
Il est pianiste d'un spectacle d'improvisation en peinture et musique avec le plasticien Michel Grenet.


Pour en savoir plus :

youtu.be/DTrRXeKkFZQ
youtu.be/FHPccjjfv6g
youtu.be/FbGT846MHKA